Ils ont osé !

Publié le par JLo

En arrivant à la gare ce soir, il y régnait une certaine confusion. En effet, mis à part de nombreux retards dus à un accident de personne entre Antibes et Nice (sans autre précision), nous avons pu prouver encore une fois que les usagers ne représentent rien pour une "certaine catégorie de personnel" de la SNCF.
En effet, pas trace du TER 17494 ni aux panneaux d'affichage électroniques, ni sur les panneaux d'information papier.
Puis, a la demande pour savoir ce qu'il en  est au bureau de l'accueil, de nouveau de la consternation, rien n'est prévu quand à cet "oubli" d'affichage. Quand un train est supprimé longtemps à l'avance (plus de quelques minutes enfin), ils ne l'affichent plus. Alors bravo pour la communication ! Et c'est une gare certifiée pour sa communication !! et ses services !!
Il a fallu que l'agent aille se renseigner auprès du chef d'escale pour savoir si oui ou non le TER 17494 était bel et bien supprimé ou non. AUssi, encore une fois, le dit train était donné circulant sur tous les sites de la et sur leurs tablettes, dont la mise à jour a déja fait ses preuves...
Résultat :Train supprimé, et pour quelle raison : La grève du 17 !! Soit plus de 6H avant l'échéance !
Enfin, encore heureusement qu'il y a eu cet "accident de personne" malheureusement tout de même, car sinon, nous n'aurions pas eu de train pour rentrer ce soir vers Saint-Raphael et au delà.
Le train TER 17434 départ prévu à 18H24 était affiché avec 1H de retard, et est arrivé avec 1H20 de retard seulement.
Du coup, un départ à 19H45 dans un train assez chargé, mais avec tout de même des places assises. Ce train ira jusqu'à MArseille.
Encore une fois, nous les usagers sommes pris en otages par une poignée d'agents qui profitent du système sans jamais en assumer les conséquences. La loi dit qu'il faut un préavis d'au moins de 24H, peu importe, ici en Paca, la grève fait partie intégrante de leur soi-disant travail, et ils speuvent en profiter quand ils veulent. Peu importe les usagers, ils n'ont qu'a se débrouiller, ce n'est pas leur problème.
De toute façon, nous ne sommes que de la marchandise...


Les voies de la SNCF sont impénétrables. MAis on s'y Active.

Publié dans Juin 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article