PAgailles en tout genre

Publié le par JLo

Aujourd'hui, rien ne laissait présager une belle pagaille sur les quais A et 1 à Saint-RAphael ce midi.
En arrivant à la gare, le train TER 881165 était bien à quai, attendant patiement son heure de départ prévu à 12H08.
Bon, qu'il n'y ait pas de courant donc pas de clim avant le départ, c'est chose courante. Le train a donc commencé à se remplir, jusqu'à l'heure de départ. MAis, il aura fallu compter sur l'abscence de départ à 12H08 ! LE sportes fermées, et toujours ni de courant ni de clim !
On attend donc patiement l'annonce du départ, annonce qui fut transformée en retard prévu de 10 minutes.
Ok, bon, 10 minutes, ça va encore, c'est gérable. Par contre, toujours pas de courant dans la rame. Ca c'est étrange.
Finalement, il aura fallu qu'un contrôleur de quai annonce que la rame centrale du TER était en rideau, et que les voyageurs étaient priés de rejoindre la rame de tête, constituée de deux wagons, certes en duplex, mais deux seulement. Du coup, après dévérouillage des portes, nous avons eu droit à un début de transhumance humaine entre les deux rames (4 wagons duplex) et la rame de tête, qui fut surchargée oar cette affluence. Ils nous ont annoncé 20 minutes de retard suite à cela, ce qui positionnait le départ à 12H28. Humm, là il va y avoir un problème. Ce TER, le 881165 est un TER qui s'arrête à toutes les gares du parcours, sauf quelques unes. Sur le trajet Saint-RAphael - Cannes, il met donc 40 minutes, or, à 12H34, est prévu le départ du TGV 5103, aui lui ne met que 20 minutes, car sans arrets...
On est donc loin des 20 minutes annoncés pour le départ du TER.
Résultat, à 12H34, alors que le TGV est lui même annoncé avec 5  minutes de retard, une nouvelle annonce est diffusée invitant les voyageurs du TER allant à Cannes, Antibes et Nice à emprunter le TGV 5103 qui allait entrer en gare.
Là, nouvelle marée humaine, bousculades en tout genre, avec en première ligne de bousculant,les personnes agées qui ont même réussi à empècher de descendre les voyageurs du TGV. De peur qu'il parte sans eux?  C'est vraiment une attitude déplorable de la part de ces gens là. Sous prétexte qu'ils sont vieux, il faut qu'ils soient les premiers à monter, quite à empêcher les gens de descendre...
Du coup, après une courte attente pour monter dans le TGV, direction le Bar, où il y a toujours de la place, pour un voyage plutôt tranquille finalement, mise à part le léger retard occasionné par le fait de prendre ce train. L'arrivée à Cannes ets donc prévue à 13H05... On verra bien... et bien, finalement, l'arrrivée fut à 13H pétantes. Il a rattrapé son retard.


LEs voies de la SNCF sont impénétrables. Mais on s'y active.

Publié dans Aout 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article