Navrant et surtout lassant

Publié le par JLo

Que dire... Après la journée d'avant-hier, nous avons eu droit à une courte pause de retour sur les rails... Mise à part quelques irréductibles dans leurs TER 881xxx qui n'ont toujours pas reprit le travail...
Mais aujourd'hui c'es différent. Encore et toujours la même rengaine, une grève ferroviaire quoi...
D'accord, l'année a été plutôt calme en 2008, mais ce n'est pas une raison pour devoir rattrapper le temps perdu, les quotas ? d'ici la fin décembre...

Du coup, aujourd'hui même les TER 17xxx ne circulent pas...
A croire que les réductions de salaires pour cause de grève ne vont pas entamer leur budget de Noel eux...

Enfin, même si c'est le cas pour nous, pauvres usagers pris encore et toujours en otage car nous sommes les poules aux oeufs d'or de ces personnes, le budget étant déja trés sérré en ces temps troublés par la crise, nous n'avions pas besoin de frais supplémentaires pour nous permettre d'aller travailler nous !



Au moins nous dans le privé, quand on est pas content de notre sort, et bien on va voir ailleurs ! Ce qui a l'avantage de mettre souvent les employeurs dans des situations de crise ! Surtout si la (les) personne(s) qui part(ent) ont certaines compétences difficilement remplaçables !

C'est aussi un moyen de pression. 

Si vraiment ces cheminots se sentent mal, brimés, incompris, dévalorisés... et j'en passe... Alors pourquoi rester ?
Petit rappel: il ya 7,5% de la population au chômage, alors laissez leur vos places si vous n'êtes pas contents de votre sort !


Lesvoies de la SNCF sont impénétrables. Mais on s'y active.

Publié dans Décembre 2008

Commenter cet article